Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 13:22
Approche spirituelle du Reiki
 
Le point central d’une guérison et d’une transformation authentique de l’être est le retour à sa véritable nature. Concernant la guérison, le Bouddhisme, d’où le Reiki est fondamentalement issu, met davantage l’emphase sur le fait de révéler une dimension de soi originellement pure et parfaite, plutôt que de s’adresser seulement à un aspect de soi en souffrance. Cette démarche est sensiblement la même que celle des thérapeutes d’Alexandrie qui préconisaient de “prendre soin de l’Être”, c’est-à-dire l’Être essentiel (le Divin) qui nous habite. Un individu en souffrance est un être coupé, divisé, déraciné. C’est un être qui ne vit plus son unité spirituelle. Comme l’enseigne Sogyal Rinpoché “la maladie provient de la perte de contact d’avec notre véritable nature”. La “maladie” c’est, étymologiquement, être-séparé-de-Dieu (mala-dios).

L'approche et la philosophie du Reiki permettent de réaliser que, dans notre nature ultime, au niveau de la dimension divine de notre être, nous sommes en fait déjà guéris. 

Cela donne un espoir et un
sens incroyables à notre acte de guérison, celui d’être potentiellement guérissable. Tout le but du processus de guérison est de manifester ce qui est encore à l’état potentiel. Nous ne nous adressons donc pas simplement à une partie malade, mais à une dimension de soi déjà accomplie, et auto-parfaite, depuis l’origine. Le Reiki est donc pour nous un moyen de faire s’élever cette guérison qui est latente et de la faire rayonner dans tous les aspects de notre vie. La pratique du Reiki est basée sur le principe de la santé et de l’harmonie fondamentales. Le Reiki a pour but de restaurer l’équilibre naturel et originel, celui qui est en nous et que nous avons perdu, ou auquel nous ne sommes plus reliés. C’est pourquoi, selon la perspective du Reiki, la guérison ne consiste pas tant à soigner la souffrance qu’à se mettre en accord avec ce qui, en soi ou en les autres, est déjà primordialement sain.

Extérieurement, le praticien en Reiki ne fait rien, ni n’applique aucune technique particulière. Extérieurement et le plus simplement, il pose ses mains. Intérieurement, il demeure présent et vigilant, en état de “pleine conscience”, ni trop concentré, ni dispersé. Juste attentif et présent à ce qui est. Ce n’est même pas ici une question de bien ou de mal faire. C’est juste une question d’ÊTRE. Enfin, secrètement, dans le silence de son âme, il demeure uni à sa nature divine.

Le Reiki est une voie, c’est-à-dire une authentique pratique spirituelle de guérison, un art, plus qu’une simple méthode de soin. Le Reiki est une voie (
Reikidô
), dans le sens où, pour le pratiquer, nous devons recevoir un baptême particulier, une bénédiction, ou encore une “ondée de grâce”. En Orient, nous appelons cela une initiation, ou transmission de pouvoir (reiju). Celle-ci est une mise en résonance : c’est “relier” l’Absolu au relatif, la conscience individuelle à l’Énergie Universelle. Durant l’initiation, il est déposé des germes d’éveil et de libération spirituelle dans la conscience de celui qui la reçoit. C’est une authentique empreinte sacrée sur notre esprit et c’est là le véritable objectif premier du Reiki : mettre tout individu sur le chemin de la réalisation et de l’éveil (satori). Peut-être aussi que le désir caché d’une personne envers la démarche du Reiki est de trouver pour elle-même une voie de guérison spirituelle, une thérapie sacrée, plutôt qu’un simple traitement médical.

Quand une personne s’adresse au Reiki pour guérir, ce qu’elle demande en fait, et bien souvent sans en être véritablement conscient, c’est le bonheur et l'apaisement de son âme.
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires