Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 22:50
Dernier poème de Borgès (réflexion ultime sur son existence) :
 
« Si je pouvais vivre une nouvelle fois ma vie,
j’essaierais d’y commettre plus d’erreurs,
je n’essaierais pas d’être parfait, je serais plus détendu,
je serais encore plus bête que ce que j’ai été, en fait.
Je prendrais peu de choses au sérieux.
J’aurais moins de soucis d’hygiène.
Je m’exposerais à plus de risques,
je ferais plus de voyages,
je contemplerais plus de crépuscules,
j’escaladerais plus de montagnes,
je nagerais dans plus de rivières.
J’irais à plus d’endroits où je ne suis jamais allé,
j’aurais plus de problèmes réels
et moins de problèmes imaginaires.
J’ai été une de ces personnes qui ont vécu sagement
et abondamment chaque minute de leur vie ;
 bien sûr que j’ai eu des moments d’allégresse,
mais si je pouvais revenir en arrière,
j’essaierais d’avoir seulement de bons moments.
Ne perds pas le présent.
Moi, j’étais l’un de ceux qui ne vont nulle part sans
un thermomètre, une bouillotte, un parapluie et un parachute ;
si je pouvais recommencer à vivre,
je voyagerais plus légèrement.
Si je pouvais recommencer à vivre,
je commencerais par marcher pieds nus
depuis le début du printemps jusqu’à la fin de l’automne.
Et je jouerais davantage avec les enfants,
si j’avais encore une vie devant moi.
Seulement, voilà, j’ai 85 ans et je suis en train de mourir. » 

Et nous, est-ce que nous nous posons la question, même si nous n'avons pas 85 ans, avons-nous conscience de notre mort prochaine? Pourrons-nous dire: J'ai vécu ce que j'avais à vivre, j'ai reçu ce que j'avais à recevoir, j'ai donné ce que j'avais à donner??? Il est encore temps, alors OSONS...
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Oui, Lilou, c'est ça, juste ça!<br /> Merci pour tes commentaires si touchants, parlants, pour ta présence tendre et légère, un peu partout...
Répondre
L
Vivre ..juste être là<br /> d'un pas intense <br /> et léger à la fois .
Répondre
S
Oui tout-à -fait Pascale , c'est ce que je voulais dire ...être " exactement (impecablement) ce que nous sommes "...!Bisou<br /> Sylvie
Répondre
S
Je crois qu'il n'y a même pas à être impécable, juste être exactement ce que nous sommes et s'accueillir, s'aimer tel qu'on est... facile à dire, moins à pratiquer!!!
Répondre
S
Etre détendu...oui , oui !<br /> Faire la différence entre être "parfait" et être "impécable "...peut-être?
Répondre