Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 19:41

Mais qu'est-ce donc enfin que le temps?
Il n'est pas aisé de le dire, et surtout en peu de mots, ni même de le concevoir assez nettement pour entreprendre d'en parler. Cependant nous parlons du temps à tout propos, et rien ne nous est si connu; et de même que nous nous entendons fort bien nous-mêmes quand nous en parlons, nous entendons aussi fort bien les autres quand ils en parlent.
Qu'est-ce donc que le temps?
Tant qu'on ne me le demande point je le sais fort bien, mais dès que je veux le faire entendre aux autres je ne le sais plus. Ce que je sais, et que je dis hardiment sans craindre de me méprendre, c'est que si rien ne passait, il n'y aurait point de temps passé; et que si rien ne survenait, il n'y aurait point de temps à venir. Mais comment est-ce donc qu'on peut dire qu'il y a un temps passé, et un temps à venir, puisque le passé n'est plus, et que l'avenir n'est pas encore?
Quant au temps présent, s'il était toujours présent, et qu'il ne passat point, ce ne serait plus un temps, ce serait l'éternité. Si donc le temps n'est temps que parce qu'il passe, comment peut-on dire qu'il est, lui qui n'est que parce qu'il est sur le point de n'être plus; et dont il n'est vrai de dire que c'est un temps, que parce qu'il tend au non-être.

Saint Augustin 
- Babel Editeur-

Photo de Roger Sensevy
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Plutôt que de penser le temps a priori, pourquoi ne pas le penser à partir de l'expérience que nous en avons, par exemple à partir de l'attente, de l'ennui, de l'espérance ?<br /> <br /> Plutôt que de penser un temps uniforme (celui de la géométrie), nous pourrons alors penser un temps des saisons, un temps de la durée, un temps de la disponibilité...
Répondre
L
Il est des mots ainsi qui nous rendent plus légers , en nous faisant toucher la vie d'un peu plus prés ..Merci de nous les faire partager .
Répondre
G
Bonjour<br /> <br /> Le temps n'est qu'une relative sensation ..une goutte dans un ocean <br /> Gérard
Répondre
S
Impossible de "penser" le temps , donc...très beau texte , Pascale , merci!
Répondre
Y
génial!
Répondre