Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 18:13
Bonjour, je vais partir quelques jours, et j'avais envie de vous laisser quelquechose. Aussi, voici ce texte d'Arnaud tiré du livre A la recherche du soi, que je trouve remarquable:



La chenille doit mourir pour que le papillon se révèle, mais écraser une chenille fera un cadavre de chenille et non un papillon.

L'égo ne se transformera en âtma, en Soi, ou ne révélera le Soi que s'il est convenablement traité. Un égo brimé dans l'enfance et ensuite brimé par l'existence ne fera jamais place au Soi. Et, s'il y a trop de frustrations de l'égo, la spiritualité sera viciée. Elle deviendra simplement une compensation et elle peut mener à une inflation énorme de l'égo. Pour que le grain se transforme en arbre, il faut bien que le grain, en tant que grain, meure. Mais cette mort est un accomplissement. Le grain portait l'arbre, potentiellement, en lui-même. C'est justement pour cela que le Chemin commence avec l'amour de soi-même, et non avec la mutilation ou la destruction de soi-même Et toute une part du Chemin consiste à s'occuper avec amour de l'égo, pour lui permettre de s'effacer, de grandir et de se transformer. D'être moins crispé, moins tendu. L'égo ne mourra jamais que de son plein gré. Plus on veut détruire l'égo, plus on le renforce.

Il faut que l'égo se sente accompli, achevé.



C'est un extrait du chapitre "L'état sans désirs" p175, que je vous invite à relire en entier. Je pense surtout à certains amis qui martyrisent leur égo plutôt que d'en prendre soin mais ce rappel vaut bien sûr pour chacun d'entre nous... Je vous souhaite un beau week-end du 1er mai, avec des muguets plein le coeur. Ici, aujourd'hui, il a neigé  sur les montagnes alentours... Tendresse à tous, Pascale


Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Voilà qui me réconcilie avec Arnaud, c'est aussi finalement ce qu'a fini par comprendre le Bouddha lorsqu'il a mis fin à son ascèse. (Réf : " Sur les traces de Siddhârta ").<br /> Attention, cependant de ne pas tomber dans la complaisance (je parle pour moi).<br /> En fait, c'est ce que je m'efforce de faire et cela fait grincer des dents certaines personnes qui demeurent dans le jugement (moi y compris, car c'est sur-naturel mais " normosé ").<br /> Et c'est sans doute pour ça qu'il faut éviter de porter des jugements, car si l'on juge l'autre, on se juge forcément soit même.<br /> Bon vécande Sourire.<br /> Que tout soit propice.
Répondre
L
Merci Pascale..<br /> Prendre soin de soi..n'est ce pas le chemin..<br /> Ce chemin qui parle d'amour de son prochain..<br /> et qui commence là en nous , dans la manière dont nous posons chaque pas ..<br /> Beau Week end à toi aussi.
Répondre
S
Un merveilleux passage , en effet ! Que dire de plus ? S'épanouir sans réserve ! A très bientôt Pascale , tendresse...
Répondre