Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 20:24



Quel regard portez-vous sur l'accompagnement de la vieillesse?

Nous côtoyons par notre métier l'essentiel des valeurs de la vie. Les personnes âgées sont des sages, des philosophes, qui ont de nombreuses richesses à nous transmettre. Elles sont des livres dans lesquels nous pouvons puiser un savoir. La vie affective reste présente jusqu'au bout et les personnels soignants de la gériatrie en sont les témoins. Le contact avec ces personnes nous fait grandir et nous permet d'apprivoiser la mort. Je considère qu'exercer nos métiers est un privilège, et ce d'autant plus quand le travail se fait en équipe et que les échanges permettent de faire évoluer les pratiques.

Dr Françoise Picot (Chef du service de gériatrie du centre hospitalier d'Annecy)

                                                          * * *
Cet article m'a touchée parce qu'il parle de ce que je vis en ce moment dans mon stage d'aide-soignante en maison de retraite. C'est vraiment ainsi que je vois ce métier, que je vis cette expérience: un privilège. Mais ce n'est malheureusement pas le cas de tous les soignants. Combien sont centrés sur leurs difficultés personnelles, ce qui ne permet pas d'être disponible aux personnes et empêche de donner le meilleur de soi et de recevoir les cadeaux partout donnés, regards reconnaissants, merci, mains serrées, instants pleins d'humanité, de douceur, d'amour même... Ce n'est pas un jugement que je porte mais je vois combien c'est dommage et combien elles passent à côté de ce qui pourrait les nourrir et les aider à vivre le reste. Cela renforce ma gratitude pour Arnaud, pour Swamidji, qui m'ont donné le goût de ce chemin vers de plus en plus de paix et d'amour pour mes semblables, pour la vie, telle qu'elle est. Et dans ce monde de vulnérabilité, d'extrème nudité, je trouve l'essentiel des valeurs de la vie et je me sens grandir chaque jour. MERCI à TOUT. Pascale 


Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Oui, Lilou, merci de poser tes mots sur ma vie,<br /> Oui, le monde a la couleur de notre regard, c'est évident dans ce que je vis en ce moment, dans ce que je vois.
Répondre
L
Accompagner <br /> c'est savoir que l'on est plus seul ..<br /> <br /> Beaucoup marchent en compagnie <br /> perdus dans leur solitude ..<br /> <br /> Tes pas parlent de la Rencontre<br /> celle qui a lieu <br /> lorsque l'on s'est trouvé soi même.<br /> <br /> Pour se trouver ne faut il pas<br /> " vieillir en soi " <br /> comme un bon vin ..<br /> <br /> Alors tout est toujours nouveau<br /> riche comme une éclosion.<br /> <br /> le monde n'a t il pas chaque jour <br /> la couleur de notre regard .
Répondre
S
Merci à tous les trois de m'accompagner,<br /> c'est bon...
Répondre
A
Je t'accompagne dans ton accompagnement. Je ressens ton choix d'ouverture. Ouvrons nous donc de plus en plus !
Répondre
M
Même si ultimement nous n'agissons que pour nous-même, tu évoques un vécu ou ce "toi-même" est bien plus large que ta propre personne, et c'est en ce sens que je dis que c'est une bénédiction pour ces personnes agées de t'avoir à leur côté.<br /> Je ressens fort à travers tes mots ta profonde bonté, Pascale.
Répondre