Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 21:06


Description
Plante vivace par sa souche de racines puissantes, poussant en touffes compactes (cespiteuse). Grandes feuilles oblongues velues et rêches. Toute la plante est velue. Ses fleurs en forme de clochette sont toutes insérées du même côté de la tige, enroulée en spirale avant floraison.

La consoude est abondante dans tout l'Ouest européen (à l'exception des régions méditérranéennes) dans les jardins, sur les talus et les prairies humides.

Risques de confusion
Possibles avec les autres espèces du genre (6 dans nos régions). Toutes sont comestibles. Confusion possible des jeunes pieds avec la digitale (Digitalis purrurea), qu'il ne faut pas consommer (risques cardiaques). Sauvage, elle ne fréquente pas le même habitat mais, dans votre jardin, repérez précisément vos plantations. La différence de toucher (doux pour la digitale) empêche toute confusion.

Usages culinaires
Ses jeunes pousses se consomment commes des Asperges, tandis que ses jeunes feuilles crues sont excellentes en salade. Plus âgée, elle constitut un bon succédané de l'épinard et permet de réaliser moult potages, gratins, pâtés de plantes, etc. Sa racine est médicinale, mais sans grand intérêt culinaire. Elle s'appelle aussi herbe aux cochons car elle entrait pour une bonne part dans leur alimentation, mais aussi herbe à coupure ou herbe du charpentier en raison de sa faculté de consolider les fractures et de soigner les plaies. D'ailleurs, le nom français dérive du latin consolida qui signifie souder!

Propriétés
Savoureux légume vert aux propriétés reminéralisantes certaines. Mais ce sont ses propriétés thérapeutiques qui ont fait sa réputation, surtout depuis que les scientifiques sont parvenus à démonter le bien-fondé des pratiques populaires, notamment pour soigner les blessures en tous genres.


Voici ma recette préférée, les Filets de consoude

16 feuilles de consoude, 250g de farine, 2 oeufs, 3 verres de lait, huile, citron, sel

Un grand classique de la cuisine sauvage que l'on nomme volontiers sole végérale, en raison de l'étrange similitude de goût avec ce poisson.

Préparez une pâte à beignets épaisse avec la farine, les oeufs, le lait, 1càS d'huile et du sel. Versez dans 1 plat.
Collez les feuilles deux à deux, l'une contre l'autre, leur pilosité abondante leur permet de s'accrocher ensemble.
Préchauffez la friture dans une poêle. Pendant ce temps, baignez les feuillez assemblées dans la pâte et passez à la friture; lorsque chaque face est dorée, dressez les feuilles dans le plat de service après les avoir égouttées sur du papier absorbant.
Les servir avec du citron (commes des filets de soles) et avec comme boisson un cidre brut.Extraits du livre "la cuisine sauvage au jardin" de Annie-Jeanne et Bernard Bertrand-La vie nature - De Borée - Terre de poche.

Essayez et je vous promets que vous serez surpris du résultat, ça ressemble vraiment à des filets de soles. C'est étonnant! Bon appétit!

Les photos sont celles de la consoude de notre jardin familial. J'avais ailleurs une consoude de Russie aux belles fleurs bleues intenses qui fleurissait le jardin et attirait les abeilles. J'ai oublié d'en prendre une racine avant de partir mais je sens que je vais y retourner pour en demander aux nouveaux habitants...

Petit souci avec la Consoude, toutes les bonnes choses ont leur revers, c'est qu'elle se sème dans le jardin et qu'une fois installée, il est impossible de la déloger, ni de la déplacer, donc, bien choisir sa place.

Et aussi, pour les jardiniers, comme on fait du purin d'ortie, on fait aussi du purin de consoude pour renforcer toutes les plantes comestibles... c'est vraiment quelqu'un cette consoude!!! Pascale, jardinière dans l'âme...
Partager cet article
Repost0

commentaires