Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 21:42

Il n'y a aucune possibilité, d'aucune sorte, de faire un acte non égoïste. Cherchez, vous n'y arriverez jamais. Et c'est là où, brusquement, l'enseignement de Swâmidji m'a sauvé. J'ai compris tout d'un coup ce que j'ai dit aujourd'hui. Il faut entendre les mêmes choses vingt fois pour les entendre enfin pour la première fois. Mais bien sûr, pourquoi chercher à échapper à mon égoïsme? Je ne peux pas, je n'y échapperai jamais, jusqu'au bout j'irai mendier la sagesse: "ma" sagesse, "ma" libération. Et il s'est opéré un lâcher-prise intérieur, une acceptation de cette vérité. Eh bien oui, je suis égocentré, mais il y a un chemin de libération qui consiste à considérer l'univers entier sans exception comme moi-même. Alors le sens de la séparation peut tomber, le sens de l'égo individualisé s'effacer. Une certaine forme de conscience se volatilise avec la découverte de l'unité ou de la non-dualité. Et je me suis appuyé sur cette phrase de Swâmidji: "Le Sage n'agit que pour lui, ne fait rien que pour lui et ne s'intéresse qu'à lui, mais TOUT EST LUI, il n'y a plus de séparation, rien ne lui est étranger, tout fait partie de son monde, tout". Cette affirmation ne doit par rester de vaines paroles.
Arnaud Desjardins dans "La voie du coeur"
 


Ces paroles m'ont beaucoup parlée, touchée. Quel magnifique chemin nous suivons. Quel bonheur de le partager avec vous. Pascale

(Photo d'un chêne majestueux du Petit lac des chênes, en Drôme provençale)
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Lorsque je te lis j'ai le sentiment que je ne serai jamais sage... Bises
Répondre
S
Quelle humilité à la clé de ce cosntat... chaque "passage" vers l'unité est une mort , une petite mort à soi-même ; ces mots m'obligent à voir , donc à avancer. Merci Pacale . Tendrese
Répondre
G
heureusement que nous sommes intéressés,mais quand je fais un cadeau ou que je rends un service à quelqu'un,je n'attends rien en retour,j'ai déjà trouvé mon plaisir dans le cadeau ou le service que j'ai donné..Les mots nous piègent,ils n'ont pas toujours le même sens pour chacun
Répondre
A
Je m'accroche aux branches... Ton post me fait trembler... le corps prends conscience !<br /> Merci Sourire
Répondre
G
merci pascale . bonne journée.
Répondre