Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 21:22

Face aux situations de la vie, bien souvent problématiques, la démarche du focusing nous propose une voie différente de celle que nous avons l'habitude de suivre: au lieu de nous "prendre la tête" et de chercher des solutions en passant par une analyse uniquement mentale, le focusing nous invite à procéder différemment. Devant une situation problématique, il s'agit de mettre en oeuvre notre intelligence sensible en complément de notre intelligence rationnelle. Pour ce faire, il s'agit de prendre en compte la sensation corporelle particulière (appelée "sens corporel"*) éveillée par cette situation: elle va nous servir de repère et de guide pour aborder et comprendre autrement la situation de départ.

 

Voici quelques précisions qui vous permettront de découvrir cette démarche originale, simple et directe, très naturelle à la fois.

 

Se référer au corps pour mieux savoir comment s'y prendre n'est pas une procédure habituelle. Pourtant, n'est-ce pas notre corps qui nous fait savoir si nous sommes à l'aise ou dans l'inconfort, si nous sommes bien dans une situation ou au contraire en souffrance? Ne dit-on pas "j'ai un noeud à l'estomac", "une boule dans la gorge" ou "des ailes aux pieds"? Notre corps nous renseigne sur notre état intérieur en lien avec les diverses circonstances. Si je suis invité ce soir, cela me rend léger et guilleret ou au contraire j'y vais à reculons en traînant les pieds. Nous pouvons à tout instant consulter notre corps pour savoir de quoi il en retourne pour nous.

 

Suzanne vient de me proposer de venir manger chez elle ce soir, j'ai spontanément répondu "oui" comme j'ai trop souvent l'habitude de le faire... Pourtant, je me sens un peu lourde après avoir raccroché. Avant son coup de téléphone, je me sentais bien et détendue à lire tranquillement sans les enfants, sans Jean qui me sollicite pour le week-end à venir ou d'autres choses à faire. Je prends le temps de me centre sur cette lourdeur, qui prend de l'ampleur... une image de dossiers empilés sur mon  ventre apparaît... J'ai l'impression que répondre à cette invitation serait presque une "corvée", une chose de plus "à faire". Je prends donc la décision de rappeler Suzanne pour lui dire que finalement j'ai plutôt envie de rester tranquille ce soir, mais que je retiens son invitation pour une prochaine fois!

 

Pratiquer le focusing c'est une façon de contourner nos circuits habituels de penser (circuits mentaux et émotionnels) pour consulter une dimension de soi qui connaît ce qui est bon et juste pour soi. C'est un peu comme si on allait directement à la source d'informations. Cette source d'informations est ressentie corporellement, ce qui est une aubaine (!) car nous pouvons la percevoir dans le corps, l'appréhender, la décrire, l'écouter afin d'entendre son message.

 

Pratiquer le focusing nécessite de cultiver une attitude favorable à une relation amicale avec soi, une attitude d'accueil, de bienveillance et de non-jugement. De la même manière qu'on va écouter un ami, nous allons prendre soin de ce que notre corps manifeste pour mieux entendre son message.

 

* Le sens corporel (en anglais: "felt sense") est la sensation globale et vague qui se rapporte à l'ensemble de la situation. (Gendlin) Il s'agit d'une impression, le plus souvent vague au départ, qui accompagne les situations que nous vivons. En y portant attention, cette impression se définit et se précise, si nous l'écoutons elle nous donne des informations utiles sur ce que nous vivons.

 

Extrait de Focus, la lettre d'information de l'Institut de Focusing d'Europe Francophone du 13 septembre 2009.

Partager cet article
Repost0

commentaires