Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 19:16

Photo 148  

Lorsque les parents procurent suffisamment de contact et d'espace, il se crée un environnement de soutien qui encourage un développement sain et des relations harmonieuses. Dans cet environnement amical, les enfants se sentent libres de se détendre et de faire confiance. Cela les aide à garder leur canal du coeur ouvert et à découvrir sa sensibilité délicate, ce que le maître de méditation tibétain Chögyam Trungpa appelait "le point sensible".

 

Les deux aspects du soutien - le contact et l'espace, l'harmonie et le lâcher-prise - correspondent aux deux qualités principales de l'amour, la chaleur et l'ouverture qui sont inhérentes à notre être. La chaleur est notre impulsion naturelle pour atteindre ce qui est extérieur à nous, toucher, créer le contact, accueillir, enlacer et prendre plaisir. L'ouverture est notre capacité à laisser être, à permettre, et à recevoir les autres tels qu'ils sont, avec douceur et largesse, sans avoir à les dominer ni à les soumettre à notre volonté.

 

Cette forme de laisser-être est le plus grand acte de bonté que nous puissions accomplir envers ceux que nous aimons. Ensemble, l'ouverture et la chaleur nous permettent de reconnaître et d'apprécier la beauté naturelle qui se trouve au coeur de tout et de tous, autrement dit, d'aimer.

 

Bien que ces deux qualités fassent partie de notre droit inhérent à la naissance, elles ont besoin d'une étincelle initiale pour s'enflammer. Pour les enfants, cette étincelle, c'est de savoir qu'ils sont aimés. Et les enfants savent qu'ils sont aimés quand ils se sentent véritablement soutenus, c'est-à-dire quand leurs parents leur procurent un contact chaleureux et suffisamment d'espace pour qu'ils puissent être eux-mêmes.

 

Se sentir soutenu dans l'amour est donc la clé... Ainsi, on pourra abaisser notre garde, apprendre à nous détendre, laisser l'amour pénétrer en nous et demeurer dans l'ouverture fondamentale de notre propre coeur.

 

 

Extrait du très beau et bon livre de John Welwood - Parfait Amour, imparfait bonheur - ou Guérir les blessures du coeur

 

Photo 152

Partager cet article
Repost0

commentaires