Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 18:37

 

 

DSC03467 (2)

 

Ce matin, j'accompagnais ma mère au supermarché, je l'attendais devant les livres, beaucoup de romans, de policiers, de livres d'enfants, que je feuilletais, je suis tellement curieuse. J'allais partir quand un tout petit livre m'a appelée, c'est tout à fait cela. Et, surprise! c'était Maître Eckart lui-même! Que faisait-il là, au milieu de livres ordinaires? (comme si Dieu n'était pas au coeur du monde profane!!!) ça m'a beaucoup émue, m'a mis les larmes aux yeux, puis une joie m'a envahie, une vraie jubilation, comme cela m'arrive parfois... C'est un peu comme si Dieu lui même m'avait fait signe, m'avait dit à l'oreille qu'il était là tout près de moi et qu'il m'aimait... 

Un petit livre sur le détachement. 

Je pars lundi pour Hauteville, après un week-end d'accompagnement de personnes gravement souffrantes. Difficile d'être plongée dans la souffrance d'autrui au quotidien, de se sentir impuissante, d'être ouverte et disponible, dans l'écoute et l'accueil de l'autre... besoin de m'éloigner, de m'occuper de moi, de me soigner...

A tout bientôt...

Grande tendresse à toutes celles et ceux qui parcourent ce blog, ami(e)s ou inconnu(e)s.

Pascale

Partager cet article

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Textes personnels
commenter cet article

commentaires

Sevim 23/05/2013 22:14

Je suis heureuse pour toi ma douce amie, heureuse que Dieu te fasse signe, et te permette de te ressourcer ainsi. Je pense fort à toi. Bon séjour à Hauteville. Tendresse

SOURIRE 01/06/2013 11:00



Oui, Il est partout, je Le vois, je Le sens - ma confiance en Lui, en La Vie qui est Lui, grandit chaque jour... je m'y repose... je m'en remets... c'est mon chemin... tous les événements
deviennent secondaires, Il est dans mon coeur, Ma ressource essentielle, toujours disponible, au coeur de mon coeur... Je pense aussi bien à toi, je t'embrasse fort... Pascale



denys 23/05/2013 12:05

Beau témoignage, précieux partage : MERCI !

je l'imagine bien fructueux ce séjour à Hauteville et m'en réjouis pour vous.
Christian

SOURIRE 01/06/2013 10:54



Merci Christian,


Oui, ce séjour à Hautevillel a été bon,  fructueux, nourrissant, et j'en suis rentrée ressourcée... et je suis repartie pour un tour en essayant de ne pas m'oublier cette-fois, de ne pas
aller au-delà de mes limites, grande difficulté pour moi.


Au plaisir,


Pascale



Minigingi 04/05/2013 14:32

Joli clin d'oeil au coeur du quotidien !

Bon séjour, ressource-toi bien

SOURIRE 01/06/2013 10:52



Oui Minigingi,


On peut se resourcer dans la prairie, et dans un centre dédié à la spiritualité, les deux vont de paire pour moi... C'est la beauté qui m'a sauté aux yeux et nourrit cette fois-ci, alors ton blog
si rempli de beauté est une belle ressource pour moi, aussi.


La Vie est au coeur...


Amitiés de Pascale



anne 04/05/2013 09:14

Bon séjour.
Oui il est difficile d'accompagner des personnes en difficulté. Je vis aussi cela et la Voie est d'un précieux secours.
Quant à l'appel de certaines livres... Beaucoup d'histoires circulent là-dessus... Les livres sont bien vivants

SOURIRE 01/06/2013 10:49



Oui Anne,


J'ai pu me resourcer à Hauteville et revenir plus disponible et remplie d'énergie... Oui, la  Voie est précieuse pour accompagner ces personnes et je m'aperçois que la difficulté est aussi
de se prendre en compte, de ne pas s'oublier pour ne pas aller au-delà de nos propres forces, physiques et mentales. C'est un défi pour moi. 


Oui, souvent ce sont les livres qui m'appellent... C'est parce qu'ils sont vivants alors!!! 


Amitiés, Pascale