Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 14:58

Ces derniers temps, j'ai vu avec intensité combien les attentes  pourrissent nos relations et nous pourrissent la vie.  Ce qu'on attend de l'autre, si l'autre n'y répond pas, nous jette alors irrémédiablement dans un ressentiment. Et quand le ressentiment est là, la fermeture est aussi là et l'amour ne peut être ni vu, ni reçu. On patauge alors dans une eau saumâtre. C'est très douloureux. On ne peut ni s'aimer, ni aimer les autres.

 

D'où vient cette attente si ce n'est du sentiment de manquer de quelque chose qu'on va chercher alors auprès d'un autre - mû pas ses propres conditionnements, donc pas fiable et pas à même de toute façon de nous combler, exactement là où l'on a besoin.

 

L'autre devient alors "méchant", la source de notre souffrance...

 

Ce qui nous manque,  ne peut-il pas être plutôt comblé par nous-même, par notre vie intérieure, en cherchant à s'aimer soi-même? Se sentant aimé, il nous est alors possible d'aimer l'autre, sans attendre l'impossible. La compassion, la tendresse, se développe alors dans notre coeur... et c'est si bon...

 

Pascale 

 Photo 125 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> Comme c'est beau tout cela et tellement vrai !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Merci. J'écoute en ce moment un enseignement de Sogyal Rinpoché qui parle aussi de l'espoir et de la peur qui troublent toute relation et je vois bien que l'attente est toujours liée à de<br /> l'espoir et de la peur... Beau chemin...<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Les attentes envers un(e) autre font partie de l'expérience humaine... Ce qui ne signifie que l'on doive laisser les choses se faire sans intention... Tout se joue également dans la qualité de la<br /> rencontre avec cet(te) autre...<br /> Je crois qu'il existe peu d'êtres humains sans attentes... Le tout est d'y mettre sa cosncience pour avancer dans la lumière...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui, le tout est d'avoir conscience de ces attentes pour pouvoir les traverser sans qu'elles fassent obstacle à la relation. C'est tout nouveau pour moi d'avoir vu cela et de pouvoir les<br /> abandonner  consciemment pour pouvoir vivre une relation sereine (entre autre avec ma mère...).  Merci pour la vsite et e commentaire.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> En regardant ce paysage je me dis..<br /> Et si les arbres refusaient la couleur de l'automne..<br /> S'ils se comparaient entre eux..<br /> Seraient ils si beaux ?<br /> <br /> Assurément ils ne manquent de rien..<br /> Dans l'instant tout leur est donné.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui Lilou, GRAND MERCI pour ta visite, et j'y réponds avec retard... Un jour, je fus prise de panique à l'idée que les arbres pourraient ne pas mettre leurs feuilles au printemps... tes mots<br /> m'ont rappelé cet instant d'il y a longtemps... Tu es toujours si juste dans tes commentaires, oui, chacun a son propre rôle à jouer et si les arbres se comparaient, cela ferait une belle<br /> cacophonie, c'est ce qu'on voit dans le monde des humains... tout nous est donné et nous ne savons pas le voir... le chemin est long vers soi-même... je t'embrasse tendrement et te souhaite une<br /> année remplie d'amour... Pascale<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bonjour<br /> <br /> Votre précédent billet parle de l'amour dont l'enfant a besoin pour "bien grandir".<br /> C'est rare, non, des enfants qui grandissent dans la chaleur et l'espace de l'amour des adultes ?<br /> Nous avançons donc dans la vie, avec une blessure,un manque, des attentes...<br /> C'est un long processus de guérison que de s'éveiller.<br /> Voir, sans jugement, sans justification, c'est un peu le remède miracle...<br /> Sourire sur votre journée<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui, Miche. Il est rare que les enfants grandissent dans les meilleures conditions, alors c'est à nous d'entreprendre un chemin pour arriver à nous accueillir nous-mêmes, tels que nous sommes, à<br /> nous donner suffisamment d'espace et de chaleur, d'acceptation et d'amour... Oui, le chemin est long mais il est essentiel pour chacun d'entre nous, pour s'aimer et aimer les autres, la vie,<br /> vraiment. Et c'est une si belle aventure... Amicalement, Pascale<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> Je partage tout à fait ce que tu dis..N'accablons pas l'autre de nos attentes, ne lui demandons pas de combler nos manques...et l'autre sera libre de donner ce qu'il est capable de donner et<br /> peut-être de nous surprendre..Bonne semaine Pascale<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui, se laisser surprendre par l'inattendu... Amitié et Pascdale<br /> <br /> <br /> <br />