Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 20:01

coucher_soleil

 

"L'un des sentiments les plus satisfaisants que je connaisse et aussi l'une des expériences les plus favorables à la croissance de l'autre, vient lorsque j'apprécie cette personne comme j'apprécie un coucher de soleil.


Les gens sont juste aussi merveilleux que des couchers de soleil, si je peux les laisser être.

 

En fait, peut-être que la raison pour laquelle nous pouvons vraiment apprécier un coucher de soleil, est que nous ne pouvons pas le contrôler.

Quand je regarde un coucher de soleil comme je l'ai fait l'autre soir, je ne me trouve pas moi même en train de dire : "Adoucis lui un peu le orange au coin, mets un peu plus de rouge à la base, utilise un peu plus de rose dans la couleur des nuages.

Je ne le fais pas. Je n'essaie pas de contrôler un coucher de soleil. Je le regarde avec respect.

Je m'aime mieux quand je peux apprécier mon collègue, mon fils, ma fille, mes petits enfants, de cette manière."

Carl Rogers, "A way of being", 1980.

 

Trouvé sur le site: http://psy-paris.eu

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> y a pas photo :-) :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Dès que je suis dans le jugement, mon cœur se crispe , je ne me sens pas bien...Comment vouloir autre chose que cette acceptation de l'autre tel qu'il est? Une collègue est venue m'apporter un seau<br /> de négativité que j'ai voulu refouler à ma porte. Avais-je tort? Non, car je protégeais un élève assez fragile. Mais je me protégeais aussi , en même temps. Ne pas se protéger est le secret . Ne<br /> pas le montrer peut-être aussi...Difficile...Merci pur ce texte qui m'interpelle .<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Laisser être ne veut pas dire ne pas se protéger.<br /> Tu peux fort bien laisser l'autre être, sans le juger, et fermer ta porte si la situation le demande, Sylvie. Ne pas se protéger, dans la voie, se situe à un autre endroit, un endroit intérieur.<br /> Ca veut juste dire "se laisser toucher", et tu peux te laisser toucher par la négativité de cette collègue, en fermant ta porte parce que c'est trop, pour te protéger toi et ton élève.<br /> Et vivre le "être touché" se fait à l'intérieur (et peut être montré ou pas, c'est secondaire). Le chemin est tout en nuances, c'est toute  sa difficulté et sa beauté. Mille bisous<br /> à toi. Pascale<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Regarder l'autre..<br /> Comme un oideau posé sur le coin de son épaule<br /> bougeant avec lui,léger.<br /> <br /> <br />
Répondre