Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 17:19

 

Aimez, aimez, faites le premier pas.

Tout relève de l'amour.

Arnaud Desjardins


Essayons de percevoir le meilleur de chacun,

de voire l'autre sous le meilleur éclairage possible.

Cette attitude crée immédiatement un sentiment d'affinité,

une sorte de prédisposition à établir un lien.

Le XIV dalaï-lama

 

Pascale 50 ans

 

Ce chemin suivi depuis tant d'année auprès des plus grands Maîtres, par l'intermédiaire des livres, auprès d'Arnaud Desjardins et à Hauteville auprès de ses collaborateurs, dans cette vie où tout est vécu comme une expérience à goûter,  avec la méditation, le focusing et les repères internes corporels sur lesquels pouvoir s'appuyer, auprès de toutes sortes de personnes, proches ou moins proches, dans une ouverture de plus en plus grande à l'autre et à soi, pas après pas, m'a conduit là où je me trouve aujourd'hui. 


Je suis étonnée de voir combien l'amour est de plus en plus présent dans ma vie. Combien je ressens, pour chaque personne rencontrée, tant dans ma fonction d'aide-soignante avec les personnes accompagnées dans la fin de leur vie que pour mes collègues, ou dans d'autres contextes, autant d'amour que pour mes proches.  Combien je ressens chaque personne comme faisant partie de ma famille et jen suis surprise moi-même bien souvent.  


(En lisant cette phrase ci-dessus du dalaï-lama, j'ai compris pourquoi un lien se crée immédiatement avec toute personne rencontrée, parce que je vois toujours le positif chez chacun. Et j'ai ce don de savoir créer tout de suite un lien authentique. )


Dans mon métier, je touche à la vulnérabilité la plus totale de l'être humain et les personnes me disent parfois qu'elles se sentent particulièrement bien quand je suis là, pourtant je n'ai pas l'impression de faire quelque chose d'extraordinaire. Je les accueille simplement là où elles sont, quelle que soit leur attitude je ne suis jamais dans le jugement.  Elles se sentent comprises. Souvent je ne dis rien, j'écoute, je regarde, je suis simplement présente totalement là pour elles et l'amour passe par le regard. Elles sentent que je suis avec elles. 


J'ai la sensation de comprendre de mieux en mieux les êtres et leurs souffrances et la compassion me déborde. Et aucun être humain n'échappe à cette compassion. Je crois qu'elle va de pair avec le non-jugement. 

 

Le nom de ce blog "présence d'amour", "sourire d'amour" prend tout son sens dans ma vie. C'est ce que je voulais être, c'est ce que je suis. 

 

J'avais envie de partager ça avec vous. Je n'ose pas, bien souvent, dire le beau qui m'habite, je ne sais pas pourquoi...


Je crois que chacun peut être une lumière, là où il se trouve. 


Le chemin, le secret, c'est d'apprendre à s'aimer et l'amour s'installe à l'intérieur et rejaillit à l'extérieur. 

 

Merci d'être vous. Vous êtes sur le bon chemin...


Tendresse de Pascale Présence-Sourire d'Amour

 

Lac-des-ch-nes-ch-ne-163.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Textes personnels
commenter cet article

commentaires

Jeancouleurs 03/12/2012 11:01

En lisant votre texte , on a l'impression que vous vivez spontanément cet amour , cette complicité avec tous .
Si c'est vraiment ce que j'ai compris , vous avez une grande chance, je n'en suis pas encore à vivre cette spontanéité .
Pourtant , j'y travaille depuis très très longtemps !

SOURIRE 11/12/2012 21:06



Oui, c'est vrai, j'ai de la chance. Peut-être avais-je déjà préparé le terrain dans une autre vie? car j'ai l'impression que c'était déjà en moi, que je n'ai pas dû faire grand chose. Je crois en
fait que j'ai toujours fonctionné comme cela mais que je n'osais pas le montrer. Ou peut-être ai-je dû juste m'y ouvrir par la méditation? En tout cas, je suis dans une gratitude infinie à la
Vie, à tous les Maîtres qui m'ont montré le chemin et je développe en ce moment la confiance en la Vie. Je cherche une sécurité au-delà de tout, de la mort même et il m'arrive de ressentir, par
moment, que rien ne peut m'arriver même si je meurs... le chemin est la méditation, la relaxation, la détente, qui ouvrent, qui font tomber les défenses, c'est ce que je ressens au plus profond
de moi. Continuons, à un moment les barrières tombent... Et votre regard sur le monde est une preuve de l'ouverture qui est la vôtre, de l'amour qui vous habite. Chaleureusement, Pascale



olivia 24/11/2012 19:14

Chère Pascale,
Cela fait un peu plus d'un an que j'ai découvert votre blog. Au fur et à mesure que je l'ai parcouru, j'ai eu l'impression de m'ouvrir davantage à moi-même, à la vie, à la beauté de toute chose.
Votre parcours et vos textes si attachants m'ont donné la volonté de me débarrasser de mes vieux schémas de réaction et de ces pensées négatives récurrentes.
Sincèrement, un grand merci. Pour votre positivité et votre présence contagieuses.
Bien à vous,
Olivia

SOURIRE 26/11/2012 13:04



Merci infiniment Olivia. C'est le plus bel hommage qui pouvait être rendu à ce blog. Si ce que je vis et que je livre dans ce blog peut aider à s'ouvrir, à s'aimer davantage, à voir mieux ce qui
nous entoure et ce qui vit en nous, à se sentir plus vivant et à avoir plus de confiance en la Vie, alors il aura rempli son rôle. Vos mots m'encouragent à continuer. Le chemin que l'on suit est
un chemin de longue haleine mais de pas en pas, on se voit changer, comme vous le racontez, s'ouvrir et c'est tellement bon, non seulement pour nous mais pour tout ce qui nous entoure...


Merci à vous, de coeur à coeur, Pascale



Mingingi 18/11/2012 16:43

Merci d'avoir pris le temps de partager "le beau qui t'habite" comme tu dis ( rêvons un peu et imaginons un monde où nous partagerions tous toute la beauté qui est en nous... ), ce récit de ton
parcours est incroyablement inspirant comme l'a toujours été le nom de ton blog "présence d'amour" pour moi c'est l'essence même de ce que l'on est tous.

Amitié

SOURIRE 20/11/2012 08:08



Merci Mingingi, oui, on n'ose pas dire le beau qui nous habite... Toi, tu sais si bien le faire à travers ton blog... la beauté qui t'habite y transparait si fort... Dans ce monde où on nous
montre et parle que du difficile, oui, on peut rêver et imaginer un monde où on partagerait tous la beauté qui vit en nous... c'est la beauté qui sauve le monde à chaque instant... la beauté qui
est l'autre nom de l'amour comme dit C Bobin. Affectueusement, Pascale



sevim 13/11/2012 12:31

Ma très chère Pascale, penser à toi a toujours été une pensée d'amour, qui de plus a souvent été vécue à distance. Notre lien m'a donné confiance au fil des années, et tu as toujours été la pensée
qui m'ouvrait le coeur et me souriait. Je suis heureuse que tu partages ici pleinement ce que tu vis, ce que tu es, c'est un "oser être vrai", précieux. A mon tour de te confier quelque chose..
Hier je relisais des lettres, j'en ai brûlé certaines.. Dans une lettre j'écrivais: "il y a en moi un "Je T'aime" qui ne peut se poser, se re-poser".. et je me suis dis que cette phrase n'était
plus d'actualité. j'avais envie de partager cela, et c'est tout naturellement avec toi que cela se fait. Oui l'amour peut faire son nid, se poser , se reposer. Enfin. Je t'embrasse très fort ma
soeur d'amour. Mille tendresses. Sylvie

SOURIRE 20/11/2012 08:03



Merci ma soeur-amie de ta confiance sans faille. Oui, c'est très beau ce que tu dis, Il s'agit de préparer le nid de l'amour en soi, pour qu'il puisse s'y poser et y rayonner... Je t'embrasse
aussi très fort ,comme je t'aime... à trout bientôt, à tout de suite, à toujours... Pascale