Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 21:14

 

Un rien décide de tout dit C. Bobin,

Un rien tient tout...

Le poids d'une plume...

Regardez cette vidéo, vous m'en direz des nouvelles...


http://www.montecristo-editions.com/site/pages/presentation/detail_actu.php?id_art=2068


 

7472732116_bdc45ce984.jpg 

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Poésie
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 18:37

 

 

DSC03467 (2)

 

Ce matin, j'accompagnais ma mère au supermarché, je l'attendais devant les livres, beaucoup de romans, de policiers, de livres d'enfants, que je feuilletais, je suis tellement curieuse. J'allais partir quand un tout petit livre m'a appelée, c'est tout à fait cela. Et, surprise! c'était Maître Eckart lui-même! Que faisait-il là, au milieu de livres ordinaires? (comme si Dieu n'était pas au coeur du monde profane!!!) ça m'a beaucoup émue, m'a mis les larmes aux yeux, puis une joie m'a envahie, une vraie jubilation, comme cela m'arrive parfois... C'est un peu comme si Dieu lui même m'avait fait signe, m'avait dit à l'oreille qu'il était là tout près de moi et qu'il m'aimait... 

Un petit livre sur le détachement. 

Je pars lundi pour Hauteville, après un week-end d'accompagnement de personnes gravement souffrantes. Difficile d'être plongée dans la souffrance d'autrui au quotidien, de se sentir impuissante, d'être ouverte et disponible, dans l'écoute et l'accueil de l'autre... besoin de m'éloigner, de m'occuper de moi, de me soigner...

A tout bientôt...

Grande tendresse à toutes celles et ceux qui parcourent ce blog, ami(e)s ou inconnu(e)s.

Pascale

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Textes personnels
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:39

J'ai lu deux très beaux livres dernièrement:

 

L'empereur c'est moi de Hugo Horiot


Une enfance en autisme.

C'est une histoire vraie. L'autoportrait d'un enfant en colère, qui mène une guerre sans merci contre lui-même et contre les autres. Un enfant autiste Asperger.

Aujourd'hui, l'orage de l'autisme est passé. Le guerrier aux bras nus est devenu un  adulte serein. Alors, il a décidé de replonger en enfance. Au fil des chapitres, il nous entraîne avec lui. Il a quatre ans, huit ans, douze ans. Il a peur. Il se cogne à l'absurdité de la vie comme un papillon contre une lamper.

C'est net, juste, étrange, cruel parfois. Les larmes sont étouffées et la tendresse jaillit comme l'éclair.

Un texte fascinant dans la lignée des grands récits sur l'autisme.

 

J'ai beaucoup beaucoup aimé ce récit poignant de bout en bout et lumineux... Incroyable la douleur que peut vivre un enfant, enfermé à l'intérieur de lui-même et qui tente de survivre malgré tout, de comprendre, d'évoluer. Cet enfant, accompagnée par sa mère qui a toujours été de son côté, qui a tout fait pour l'en sortir, intuitivement, envers et contre les institutions, a pu trouver son chemin. C'est beau de voir que chacun porte en lui "la tendance actualisante" comme disait C Roggers, quelque chose qui, si on lui fait place, nous pousse à grandir, à trouver sa place, à être heureux...

 

et puis

 

Même la nuit quand je dors de Anne Dodemant

 

Un an et trois mois après le suicide de son fils, Anne Dodemant entreprend de raconter la mort et le deuil. Temps sidéré de l'annonce et rites des funérailles, temps de l'absence, du manque et de la révolte, mais aussi combat quotidien pour redécouvrir et goûter la beauté de la vie.

De la violence irréversible qu'elle a dû affronter, de cette expérience qu'elle croyait indiscible est né ce témoignage poignant et sobre.

 

Oui, très beau témoignage de quelqu'un qui n'a pas fui la douleur mais l'a vécu complètement, pleinement, malgré l'incompréhension souvent de proches qui tentent de nous détourner de cette douleur pour nous "changer les idées"... Témoignage d'une femme, d'une mère, qui a su suivre son coeur, au coeur du pire... J'ai trouvé ce récit très juste...


Primev-res-009.jpg

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Livres
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:33

Par-dessus tout, j'en suis venu à considérer la méditation comme un acte d'amour radical, un geste intérieur de bienveillance et de bonté envers soi-même et les autres, un geste du coeur qui reconnaît notre perfection, y compris dans notre évidente imperfection - avec tous nos défauts, nos blessures, nos attachements, nos contrariétés et nos habitudes persistantes de non-conscience.

 

Jon Kabat Zinn

 

Coeur de Marie détail

Coeur de Marie

Repost 0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 08:02

Ouvert à tous, le séminaire d'été vous permettra de toucher au coeur de vous-même, dans une ambiance très conviviale et joyeuse, dans un lieu magnifique, au bord de l'Ardèche, avec baignades en plus... de vraies vacances... une merveilleuse façon de vous faire du bien, de toucher à une nouvelle façon de vivre qui peut vraiment transformer votre vie, comme elle a transformé la mienne...

DSC03456

Pour plus de détails, voir sur le site de l'IFEF, www.ifef.org, dans mes liens ou directement sur internet. Que les tarifs ne vous arrêtent pas, osez en parler...

 

Sinon, en week-end à l'institut Karma Ling, en Savoie:

Les 8 et 9 juin : bases de l'ACP/Focusing

Les 12 et 13 octobre: l'ACP et les attitudes facilitatrices

renseignements sur www.unirimay.net

toujours avec Bernadette et Gérard Lamboy, Docteurs en psychologie, psychothérapeutes et responsables de la formation à l'Ifef (l'Institut francophone . Deux personnes tellement humaines, accueillantes et chaleureuses que vous ne pourrez que les aimer... et qui incarnent parfaitement ce qu'ils enseignent, ce qui n'est pas toujours le cas!

* * *

Le focusing, pour moi, c'est le chainon manquant entre psychologie et spiritualité. Le moyen idéal pour savoir accueillir la réalité telle qu'elle est, à l'intérieur de nous.  Le focusing, développé par Eugène Gendlin, découle de l'ACP l'Approche Centrée sur la Personne de Carl Rogers (un des pères de la psychologie humaniste), les deux sont intimement liés.

 

Le focusing nous fait découvrir à l'intérieur de nous des repères internes sur lesquels s'appuyer pour vivre, développe l'intuition et la créativité, donne une grande confiance dans la vie, nous permet de tout accueillir, le joyeux et le difficile avec équanimité. 

 

Voilà vous savez tout. Pour moi, le focusing m'a considérablement aidé tant dans ma vie personnelle quotidienne que sur mon chemin spirituel. C'est un vrai bonheur...

 

A tout bientôt,

Pascale

Repost 0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 07:48

Je sais ce que c'est maintenant, un chat:

c'est quelqu'un qui ressemble à un chat, qui vient

et qui vous prend le coeur.

C Bobin L'homme joie


DSCF1019

Oui, Mimi, aux yeux couleur mirabelle, a pris le mien. Il est mort il y a plus d'un an et pourtant, il me manque encore tellement...  comme une personne... mais l'amour ne meurt pas, je le sens, et il continue à rayonner de part et d'autre, au-delà de la vie/mort... Pascale

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Christian BOBIN
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 19:17

 

C'est la conscience même, plutôt que les objets de notre attention, qui importe. Pouvons-nous demeurer dans la conscience même, être la conscience, la dimension de notre propre mental qui connaît immédiatement tout mouvement en son sein, toute apparition d'une pensée ou d'une émotion, une idée, une opinion, un jugement, une aspiration? Dans la conscience, chaque pensée peut être vue et connue. Son contenu est vu et connu pour ce qu'il est. Sa charge émotionnelle peut être vue et connue pour ce qu'elle est.


Et c'est tout. Nous n'intervenons pas pour la rechercher ou la réprimer, l'agripper ou la repousser. Chaque apparition est simplement vue et connue, reconnue, si vous préférez, et ainsi "touchée" par la conscience même, par son enregistrement instantané comme pensée. Et dans ce contact, dans cette connaissance, dans cette vision, la pensée, telle une bulle de savon touchée du bout des doigts, se dissipe, se dissout, s'évapore instantanément. On pourrait dire, à la manière des Tibétains, qu'en cet instant de reconnaissance, la pensée, qu'elle qu'elle soit, s'autolibère.


Extraits de "méditer" de Jon Kabat-Zinn


 

6972764450_6b9d4f44e6.jpg

 

Repost 0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 19:01

 

Nous avons un nouveau locataire au lac des chênes à Salles-sous-Bois, en Drôme provençale, en la personne d'un castor. Nous avons tout d'abord vu ses traces au bord du lac, et puis son garde manger, et puis lui, que nous n'avons malheureusement pas encore pu photographier, mais nous gardons espoir... il paraît que c'est un fabuleux écolo, alors voyons...

 

Arbre épluché par un castor

 

Traces castor

 

Signe passage castor 2

 

Signe passage castor

 

Garde manger du castor 2

 

Garde manger du castor

Un amas de roseau.

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 19:04

 

23 avril - la journée de la compassion!

et pourquoi pas tous les jours ???

 

 

Et si la compassion n’était pas une valeur morale, mais un changement radical de façon d’être? Et si notre bonheur en dépendait ? Et si le monde en avait besoin ? Et s’il était possible de la faire vivre au quotidien ? Les médecins Christophe André, Thierry Janssen et Olivier Chambon, le moine bouddhiste Matthieu Ricard, l'écrivain Bernard Werber, les philosophes Frédéric Lenoir, Fabrice Midal, et Leili Anvar, le réalisateur Jan Kounen, les actrices Véronique Jannot, Vahina Giocante et Philippine Leroy-Beaulieu... Tous sont attachés à la valeur de compassion, tous ont accepté d’en transmettre leur vision.

Également au programme : une conférence de la spécialiste britannique Karen Armstrong, auteur deCompassion – Manifeste révolutionnaire pour un monde meilleur ; des articles sur ce que disent les neurosciences de la compassion, ses effets concrets dans nos vies, la manière d’en faire une habitude et un pilier de l’éducation.

L’occasion de découvrir et mieux comprendre cette idée forte, au cœur de toutes les traditions éthiques et spirituelles, dont les effets ont été testés et approuvés par la science comme une source de bien-être, voire de guérison. Pour soi, pour le monde.

Alors… êtes-vous prêts à aimer ?


Organisée par la revue Inexploré.

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Dharma
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 12:36

L'impermanence est un principe d'harmonie,

quand nous ne luttons pas contre elle,

nous sommes en harmonie avec la réalité

Pema Chödron

 

OM MANI PADME HUM 009

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Dharma
commenter cet article