Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • SOURIRE
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...
  • Princesse me croyant souvent grenouille, j'ai besoin de toucher au sens de cette vie, de m'ouvrir à ma véritable nature. J'essaie d'etre presente a  tout ce qui se presente a moi, avec curiosité, amour et joie...

Texte Libre

Rechercher

Archives

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 08:39

Trois voies, trois manières de méditer:

Le premier maître tantrique que j'ai rencontré en 1967 était le chef spirituel des Nyingmapa, le grand maître de Dzogchen Dudjom Rimpoché. Il vivait à Kalimpong et la zone étant limitée à une visite de trois jours en raison des troubles frontaliers avec la Chine, Dudjom Rimpoché m'enseigna très simplement trois façons de méditer qui correspondent au tantra du Cachemire et d'Oddyâna, tel que Padmasambhava l'introduisit au Tibet au VIIIème:

 

La non-méditation

 

"Installe-toi confortablement dans le calme et le silence, assieds-toi, le dos bien droit, parfaitement détendu, la respiration naturelle, douce et silencieuse et place ton attention dans un état de présence absolue sans que l'esprit erre dans les trois temps. C'est l'état naturel de l'esprit qui demeure spontanément dans l'état de non-distraction, de non-production, de non-méditation."

 

La méditation du Coeur

 

" Si tu ne peux entrer d'emblée dans cet état, concentre-toi sur une lettre d'un rouge flamboyant, dans le centre du coeur, de la taille qui te semble appropriée. Que cette image soit vivement présente, sans effort. Qu'elle absorbe toute ton attention."

 

La concentration et l'apaisement

 

" Si cette méditation est difficile, prends un objet simple comme un caillou ou un morceau de bois, pose le devant toi, dirige ton regard sur l'objet sans cligner, ne laisse rien d'autre occuper ton esprit et établis-toi dans la présence, d'une manière naturelle et détendue. Regarde tout ce qui peut se présenter à toi sans le saisir et graduellement tu atteindras la paix. Tout ce qui surgit se libère naturellement, sans effort de ta part. Bientôt tu ne pourras plus sortir de cet état non conceptuel et tu n'auras même plus le désir de bouger. Ce sera le signe que tu te familiarises avec l'apaisement et tu parviendras à la spontanéité."

 

Cet enseignement donné à un complet néophyte m'a été très précieux et jamais je n'en ai trouvé de plus simple ni de plus profond. Aujourd'hui encore, je pratique et j'enseigne de cette manière.

Daniel Odier

 

Photo-071.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by SOURIRE - dans Dharma
commenter cet article

commentaires

Jeancouleurs 03/12/2012 11:06

En fait , les trois méthodes ont un point commun quand on les pousse loin : "...dans un état de présence absolue ..."
Cet état semblable à "vichara" demandé par Ramana Maharshi .